L’agilité : focus sur une tendance qui bouleverse la culture du monde des affaires

agilite-entreprise-tech-recrutement-konekt
0

Qu’est-ce qu’une entreprise agile ?

Pour éviter de se perdre dans les méandres infinis de développement, l’agilité va amener de la souplesse dans le processus. Derrière ce mot simple se cache un concept issu des années 90. Une époque où la complexité du monde informatique était pourtant croissante.  Ce synonyme de flexibilité permet d’organiser le projet et de le faire évoluer en fonction des besoins. Dans le concept « agile », tout se construit pour réagir rapidement et chercher perpétuellement un développement intelligent.

L’agilité, la clé pour des projets informatiques optimisés

Concernant les entreprises gérant des projets informatiques, l’adaptabilité et la réactivité sont des notions essentielles. Il faut désormais leur associer la notion d’agilité. Cette tendance remet en cause la fameuse « méthodologie en V » issue des années 1980. Elle tend vers une qualité supérieure lors des diverses étapes de fabrication. Dix-sept experts du développement logiciel ont même élaboré un manifeste agile afin d’aider les entreprises.

Parmi les notions exprimées dans ce manifeste, les individus et les interactions ont une place prépondérante. Elles relèguent au second plan le processus et ses outils. L’aspect opérationnel surclasse une documentation excessive et les objectifs se modifient graduellement.

Comment adopter une approche agile dans les métiers de la tech ?

La négociation de contrats est un aspect prédominant dans les métiers de la tech. Toutefois, l’agilité souhaite favoriser la collaboration avec les clients. Une fois encore, l’humain doit être le point de mire. Les problématiques techniques ne doivent plus être un frein au développement. Les logiciels issus de la méthode agile sont immédiatement opératoires, certes délestés de fonctionnalités mais opératoires. Ce changement progressif lié à l’agilité est un vrai renouveau dans le domaine de l’informatique. Le suivi des plans a toujours été privilégié au détriment d’une adaptation au changement. L’approche agile est donc quasi philosophique puisqu’elle remet totalement en perspective des fonctionnements existant depuis des dizaines d’années. Dans un monde professionnel en perpétuel mouvement comme le domaine de la tech, les individus et les techniques s’adaptent à cette démarche vertueuse.

Quelles sont les limites de la méthode agile ?

La méthode agile a énormément de points positifs mais comporte nécessairement quelques lacunes. En parallèle des points forts notés par les entreprises qui y ont recours (rendement augmenté, valorisation des personnes, cohésion d’équipe, diminution des anomalies…), quelques données sont encore à travailler.

Cette méthode agile nécessite une équipe forte et en totale cohésion. Une spécification, conception-développement, validation technico fonctionnelle se réalisent lors d’une interaction réussie impliquant les deux parties : connaissances d’un côté, application technique de l’autre. Le cas échéant, la méthode s’avèrent néfaste. Autres points à signaler : les sujets de fond sont rapidement traités et le développement rapide peut devenir un casse-tête si la méthode a été mal assimilée. Malgré ces défauts, l’agilité a de beaux jours devant elle.

Alors si vous souhaitez intégrer une entreprise tech et agile , contactez-nous pour connaître toutes nos offres d’emploi : contactez-nous ici

Suivez toutes nos actualités sur notre page Linked In