Quelles sont les compétences sous-estimées d’un développeur ?

developpeur-competences-recrutement-konekt
0

Le développeur est le spécialiste du code. Cerné par les évolutions technologiques, il doit perpétuellement se remettre en question et s’adapter à un univers professionnel en mutation constante. De nombreuses compétences sont demandées pour ce métier extrêmement recherché. Nous vous exposons celles qu’il est nécessaire de maîtriser.

Avoir une grande capacité à se documenter

L’une des premières compétences souvent sous-estimée est la capacité à se documenter. Les domaines de l’informatique et, par ricochet, du codage et de la programmation évoluent chaque année. Les développeurs doivent donc constamment se documenter pour ne pas retrouver dépassés par les événements. Quel que soit son niveau, le développeur doit progresser et donc trouver de l’information inhérente à son métier. Cet afflux de connaissances lui permettra de déboguer des codes plus facilement et, bien évidemment, de maîtriser les nouvelles technologies avec un temps d’avance sur ses collègues ou confrères.

Avoir un bon niveau d’anglais technique

N’oublions pas les compétences linguistiques. L’anglais reste le langage de base dans le domaine informatique. Posséder les bases de la langue de Shakespeare reste donc une compétence qui doit être acquise. Mais il ne suffit pas de maîtriser les éléments de langage commun : il faut apprendre tout ce qui concerne le métier de développeur. La majorité du contenu intéressant est en anglais et ne pas comprendre la plupart des termes peut s’apparenter à un chemin de croix. Il vous faudra trouver les bons mots-clés en anglais pour trouver les bonnes questions mais également copier-coller les messages d’erreur sur Google pour comprendre l’information.

Croiser ses sources

Foncer tête baissée et ne faire confiance qu’à une seule source est rarement gage de réussite. Le développeur doit faire confiance à ceux qui l’ont précédé et qui ont travaillé sur des sujets identiques. Sa documentation doit aller dans ce sens et regrouper le maximum de sources en parallèle. Une fois la somme de documents réunis, il pourra les croiser et s’assurer qu’il va dans la bonne direction.

La persévérance

Enfin, un bon développeur est un développeur qui se trompe, parfois. Dans un domaine aussi complexe que le codage et la programmation, l’erreur est habituelle. Elle permet de comprendre ce qui ne fonctionne pas et de s’aiguiller dans le bon sens de la marche. Des moments de démotivation peuvent survenir mais la persévérance doit être un moteur. Elle vous permettra de franchir les étapes petit à petit, faisant de vous un développeur confirmé.

 

Dans un secteur d’activités aussi technique et prisé, les qualités et compétences des développeurs doivent se construire en amont de leur travail. En se documentant et en ne lâchant jamais prise, le développeur pourra envisager un avenir professionnel radieux.

 

Alors si vous êtes un développeur aux multiples talents, contactez-nous pour connaître toutes nos offres d’emploi : contactez-nous ici

Suivez toutes nos actualités sur notre page Linked In