GO, un langage simplifié qui séduit de plus en plus de développeurs

konekt-go-langage
0

Google ne pouvait pas laisser le marché des langages de programmation à la concurrence. Microsoft et Apple dominaient le secteur et le géant d’Internet s’est lancé dans la course avec GO. Le petit nouveau dans le domaine du langage a des qualités et des défauts que nous allons vous détailler dans cet article.

 

GO : qu’est-ce que c’est ?

Né officiellement en 2012, ce langage simplifié et multi-fonctionnel a rapidement fait des aficionados dans le monde fermé des programmateurs et des codeurs. Se posant comme le rempart aux défauts des langages ancestraux, GO a tenté de comprendre tout ce qui ne fonctionnait pas chez les autres, de trouver des solutions et de les proposer directement. Google a développé son langage durant de nombreuses années avant d’en proposer une version définitive. Désormais, des mises à jour ont lieu tous les six mois afin de sans cesse optimiser ce qui peut l’être. Voici un exemple d’une page Google configurée avec le langage GO. Elle montre toute la simplicité, la lisibilité et la tenue de ce langage : OM

 

Une simplicité d’utilisation et de nombreuses fonctionnalités

GO s’est positionné d’entrée sur sa simplicité et son confort d’utilisation. En effet, les concepteurs de ce langage ont évité de rééditer les erreurs de leurs prédécesseurs et concurrents en souhaitant offrir le meilleur des trois pôles des langages de programmation à savoir la portabilité du code, les performances et la productivité. Parmi ses fonctionnalités :

  • Environnement GOPATH comme base
  • Structure modulaire avec les paquets GOLANG
  • Formatage uniforme et prédéfini du code
  • Relative Importe comme standard
  • Valeurs de retour multiples pour les fonctions et les méthodes

 

Les avantages et inconvénients de GO

Une fois encore, son extrême simplicité d’utilisation doit être mise en avant. Simple ne veut pas dire simpliste et GO a choisi la pédagogie afin de pas s’adresser qu’aux experts de la programmation. Le fait qu’il soit formaté constamment de la même manière aide considérablement au travail en équipe et ses automatismes améliorent sa praticabilité. En revanche, quelques points noirs subsistent comme la transition plutôt médiocre des langages classiques orientés objets ou le manque de progiciels tiers ou de bibliothèques tierces.

 

Dans quel cas utiliser ce langage de programmation ?

Le bilan d’utilisation de GO est très largement positif et ce langage s’adresse au plus grand nombre. En effet, il est fréquemment utilisé pour des serveurs ou dans des entreprises qui louent sa stabilité et la bonne tenue de ses services. Une autre utilisation fréquente se situe dans les conteneurs informatiques. De plus, la virtualisation matérielle consiste à partager des ressources d’un ordinateur physique sur plusieurs machines virtuelles. Dans ce cas, le langage GO est totalement adapté. Il est, une fois encore, totalement recommandé pour les novices du code.

Cet article sur les difficultés à recruter des profils IT pourrait vous intéresser.